J’avais l’impression de fabriquer des mains pour cette inquiétude, mais, adossée au panorama de la lumière, elle est devenue un ciel traversé par toutes choses. (1) , Sarah Boutin

$75.00

En inventaire

  • J’avais l’impression de fabriquer des mains pour cette inquiétude, mais, adossée au panorama de la lumière, elle est devenue un ciel traversé par toutes choses.

    2021, impression jet d’encre sur plâtre Hydrostone, 4” x 5” x 0,25”

    75$ 

    Sarah Boutin

    Sarah Boutin est une artiste de la relève qui vit et travaille à Montréal. Elle a complété un baccalauréat en arts visuels et médiatiques à l’Université du Québec à Montréal. Elle s’intéresse à la place du corps dans les expériences de transmission, de trauma, de réconciliation et de mémoire. Sa pratique se déploie principalement au travers des installations, de la vidéoperformance et de l’écriture. La dimension textuelle de son travail est pour elle une façon de questionner les sources (étymologies) et ce qui permet les passages (les actes d’écrire et de raconter). Elle travaille aussi avec Myriam Simard-Parent pour voir comment le travail performatif en duo permet d’explorer les notions de soutien ou d’abandon qu’impliquent toutes relations. Son travail plastique a notamment été présenté à la Place des Arts (Montréal).